La sonde Rosetta se pose sur Philae

La sonde Rosetta se pose sur Philae

La sonde Rosetta se pose sur Philae

La sonde Rosetta a été lancée le 2 mars 2004 et sa mission fut couronnée de succès. C’est une mission spatiale organisée par l’Agence spatiale européenne (ASE/ESA).

La construction et le lancement de la sonde Rosetta répondent au besoin d’une meilleure compréhension du processus de formation du Système solaire auquel nous appartenons. Sa conception a été mise au point par le comité scientifique européen qui a dirigé les travaux en 1993. Elle est la sixième sur la liste des sondes spatiales dont le rôle est d’observer une comète à faible distance.

Certaines caractéristiques de la sonde Rosetta

La sonde Rosetta pèse 3000 kilos, dont le lanceur est Ariane 5G+.  Elle avait pour mission d’étudier la comète 67P Churyumov-Gerasimenko, qu’on appelle aussi Tchouri.

Elle devait recueillir toutes les informations possibles sur la composition du noyau de cette comète ainsi que de son comportement lorsqu’elle s’approche du soleil, le contourne et s’en éloigne. La sonde Rosetta a exigé l’immobilisation de la somme faramineuse de un milliard d’euros. Le 12 novembre 2014, elle a envoyé sur la surface de Tchouriun atterrisseur de petite dimension, Philae, dans le but d’analyser en profondeur la composition de son sol et sa structure interne.

Les spécificités de la sonde Rosetta

La sonde Rosetta est unique car elle est la seule et la première jusqu’ici à se placer en orbite autour d’une comète et de plus, à poser un atterrisseur à l’intérieur du noyau de de celle-ci. C’est une sonde dotée d’une grande prouesse technique puisqu’il a fallu lui donner une autonomie considérable afin qu’elle puisse faire face durant les périodes critiques de sa mission. Et la sonde Rosetta a été conçue de manière à résister à tout niveau thermique et énergétique tout à fait inconnus et impossibles à mesurer en amont.